Prendre soin d’un vieux cheval

Les chevaux vivent en général jusqu’à 25-30 ans, parfois plus. Passer un certain âge, les chevaux deviennent fragile, et nécessitent une attention particulière.

A partir de 15 ans un cheval est considéré comme âgé, et passé 20 ans il est considéré comme vieux. La forme et la santé du cheval passées les 15 ans va dépendre de la vie qu’il a eu avant.

🩺 Quelles précautions prendre lorsque je m’occupe d’un vieux cheval ?

Un “vieux” cheval est souvent un cheval qui a un système immunitaire affaibli, des difficultés à se nourrir et à se mouvoir… de plus les vieux chevaux sont moins expressifs sur leur douleur, il est donc compliqué parfois de déceler des symptômes. Il faut donc être très vigilant, et contacter votre vétérinaire dès les premiers signes.

📆 Jusqu’à quel âge vit un cheval ?

Les chevaux peuvent vivre jusqu’à 25-30 ans, parfois plus. Passer une vingtaine d’année, les chevaux deviennent fragiles, et nécessite une attention particulière. A partir de 15 ans un cheval est considéré comme âgé, et passé 20 ans il est considéré comme vieux.  

✅ Comment prendre soin d’un cheval âgé ?

Pour bien prendre soin d’un cheval âgé, il ne faut surtout pas oublier que les symptômes n’apparaissent pas tout de suite avec l’âge. Il faut donc bien surveiller son état général, son alimentation, ses déplacements, si il tousse, ses naseaux, ses parties génitales etc. Au moindre signe inhabituel, contacter votre vétérinaire. 

LES PATHOLOGIES DU VIEUX CHEVAL

Avec la vieillesse, différentes pathologies se développe chez le cheval, et il faut apporter des soins particuliers au vieux cheval. 🩹

Les problèmes dentaires chez le vieux cheval

Les vieux chevaux ont souvent des dents abimées. Avec l’âge, l’émail de leur dent s’effrite petit à petit. De plus lorsqu’ils sont vieux, des crêtes et des arêtes coupantes se développe. Ce phénomène s’appelle l’hypercémentation. 

Ces anomalies dentaires peuvent avoir pour conséquence : Avec les douleurs que cela provoque, le vieux cheval a beaucoup de mal à manger. Cela peut provoquer un amaigrissement si ses douleurs sont très fortes, car il va moins manger. De la même façon, avec ces problèmes de dents, le cheval va moins marcher. Cela peut créer des obstructions dans l’oesophage

Pour cela, il faut veiller à observer régulièrement le cheval pendant qu’il mange. Vous devez veiller à vérifier si son comportement alimentaire change. Si il mange très doucement, ou si il recrache des boulettes de foin par exemple, cela doit vous inquiéter.

Lorsque le cheval vieilli, il faut aussi augmenter la fréquence des visites du dentiste, il est recommandé de le montrer 2 fois par an.

Les coliques

Les chevaux âgés sont plus souvent sujet aux coliques. De plus, les chevaux âgés sont beaucoup moins expressifs concernant la douleur que les jeunes chevaux. Ainsi, dès les premiers signes de coliques, même si ils sont modérés, appelez votre vétérinaire ! 

L’augmentation du risque de colique chez les vieux chevaux est due à plusieurs facteurs : impactions du colon (favorisé par les affections dentaires, un défaut d’absorption du colon,; et / ou une diminution de l’exercice chez le cheval âgé, ou encore des obstructions étranglées de l’intestion dues à la présence de lipomes pédiculés (ce sont des tumeurs bénignes qui sont suspendue au bout d’un pédicule, et qui peut s’enrouler autour de l’intestin sous l’effet du poids du pome – c’est très grave).

L’asthme équin sévère

L’asthme équin sévère, ou l’emphysème, est une inflammation chronique des voies respiratoires profonde.

Cette maladie se développe plus souvent chez les chevaux âgés. Cela est due o un. Nombre d’année plus grand ou le cheval a été exposé à un environnement poussiéreux.

Les symptômes de l’emphysème sont multiples : toux, difficulté à expier, naseaux dilatés…

Pour soulager un cheval atteint d’emphysème il faut veiller à ne pas l’exposer à de la poussière. Pour tout savoir, retrouvez notre article sur l’emphysème ici.

La maladie de Cushing, fréquente chez le vieux cheval

Aussi appelé syndrome de Cushing, c’est la maladie la plus connue et la plus répandue chez les vieux chevaux. 20% des chevaux de plus de 15 seraient atteint, et 40% des chevaux de plus de 30 ans seraient atteint également.

Les chevaux atteints de la maladie de Cushing ont un système immunitaire plus faible que les autres car ils sont plus sensibles aux infections, aux affections auto-immunes et aux affections tumorales. Pour tout savoir, retrouver notre article de blog entièrement dédiée sur la maladie de Cushing (ici).


Problèmes cardiaques

Insuffisance aortique : Les affections valvules dégénératives sont plus fréquentes chez le cheval âgé. La valve aortique permet la bonne circulation du sang entre le coeur et l’aorte. Si elle fonctionne mal, on le détecte par la découverte d’une souffle cardiaque pendant l’auscultation, mais aucun traitement n’existe.. 

Insuffisance cardiaque congestive : L’insuffisance cardiaque congestive, aussi appelée ICC, est une incapacité du coeur à pomper une quantité suffisante de sang pour répondre aux besoins de l’organisme. C’est à dire que le coeur pompe moins de sang que ce qu’il est sensé pomper pour distribuer et faire fonctionner correctement tout l’organisme. Chez le cheval âge cela est lié à l’insuffisance aortique. 

Il y a différents symptômes comme la toux, l’augmentation de la fréquence respiration et cardiaque et parfois un jetage mousseux au niveau des naseaux.

Difficultés à se mouvoir 

Les vieux chevaux sont fréquemment atteint de problèmes moteurs, car ils sont sujets à une inflammation chronique : l’ostéoarthrose. Cette inflammation est très douloureuse pour les chevaux, et donne des diffractés aux chevaux pour se déplacer. Les difficultés à se mouvoir sont souvent signonyme d’amaigrissement et de fonte musculaire. 

Les tumeurs

Il y a souvent deux types rencontrés chez le vieux cheval.

Les mélanomes dermiques : Génétiquement, les chevaux gris sont destinés à ce mélanomes. Environ 80% des chevaux gros sont atteint ! Elle se localise partout, mais on les retrouve fréquemment t proche des organes génitaux. Elles peuvent être malines ou bénines. 

Les carcinomes épidermoïdes : Ces tumeurs sont localisés autour de l’oeil, vers l’estomac, et vers l’appareil génital externe. Tous les chevaux peuvent être atteint mais les chevaux à peau non pigmentée et exposés à de forts rayons UV sont plus souvent atteints.

Pour résumer, il faut prendre soin de surveiller le cheval, que ce soit son corps (en surveillant son épiderme régulièrement), ou son fonctionnement interne, en regardant son état général, ses naseaux, sa capacité à manger, à se déplacer… En cas de doute, contactez votre vétérinaire. Le vieux cheval est moins sujet à douleur, ainsi vous mettrez peut-etre plus de temps à détecter les symptômes.

La mort de l’équidé

A la mort de l’équidé il faut contacter une société qui vient chercher le cheval. Vous pouvez contacter une société d’équarrissage ou un service de crémation. C’est cette société qui récupère les papiers en même temps que l’animal, et c’est elle qui envoie les papiers du cheval au SIRE pour que la mort de l’animal soit enregistrée.

Le suivi de la santé de votre cheval est d’autant plus important lorsqu’il vieilli. Pour veiller à sa santé, télécharger l’application HoCaPa qui va vous aider à prendre soin de votre cheval. Vous pourrez intégrer dans l’application tous les  rendez-vous vétérinaires, les soins, les cures etc. 

Sources : equipedia.ifce.fr ; ifce.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici